FANDOM


Rien à voir avec les vampires. Leur seul désir sur cette terre, c'est de ramasser leur prime. Ils cherchent leur cible et...ils l'abattent. Tu pourrais en tuer tant que tu veux, ça ne changerait rien. Il en viendra un, puis un autre, et encore un autre. Il n'y aura pas de répit tant que leur mission ne sera pas accomplie. Certains sont humains, d'autres...d'autres non. On ne peut savoir qui ils sont avant qu'ils frappent.
—Rupert Giles à Buffy[src]

L'Ordre du Taraka était une société composée des assassins les plus craints ainsi que des chasseurs de primes. Certains d'entre eux étaient des êtres humains et d'autres étaient des démons.

Histoire

Origines

Les dossiers sur l'Ordre du Taraka indiquent que son existence remonte à l'époque du roi Salomon (970 av. J.C). Tout au long des siècles, la société a été craint et respectée. Les membres de l'Ordre pouvaient être reconnus car chacun portait une bague, ornée du symbole de la société, sur lui.

Selon Rupert Giles, le désir de l'Ordre était de ramasser la discorde et de tuer les imprudents. Ses membres n'avaient pas de désirs terrestres, si ce n'était de ramasser leurs primes. Chacun d'entre eux travaillait seul avec ses propres méthodes, mais la plupart d'entre eux préférait porter un déguisement pour observer et traquer leurs victimes avant de les abattre. Si un assassin était tué, un autre prendrait sa place jusqu'à ce que la cible soit éliminé.

Contrat sur Buffy Summers

Vers la fin de 1997, l'Ordre du Taraka a été contacté par Spike pour que Buffy Summers, la Tueuse, soit éliminée afin qu'elle ne puisse intervenir dans son rituel visant à guérir Drusilla. Les cartes de Tarot de Drusilla ont prédit la venue de trois assassins, représentés par un cyclope, un insecte et un jaguar. Après la mort des trois assassins et la défaite de Spike et Drusilla, le contrat sur ​​Buffy a été annulé. L'ordre n'enverra donc plus d'assassins après elle.

Membres connus

Apparitions

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .