La Loi sur la Crise Surnaturelle était un ensemble d'actions en justice au lendemain du tsunami de San Francisco, en réponse à l'état national de la peur et de la violence contre le surnaturel à l'échelle nationale. Elle a été créé par le Gouvernement des États-Unis sous l'administration du président Malloy.

Actions

Ces actions comprenaient:

  • Le recensement obligatoire de tous les individus magiques vivant aux États-Unis[1];
  • Le recutement des Tueuses agissant comme des soldats de la paix[1][2];
  • La création du Secrétaire du Surnaturel[1];
  • La réinstallation temporaire et emprisonnement d'êtres surnaturels dans une Zone de sécurité[1];
  • La réintégration par le retrait de la magie des volontaires[3];

Conséquences

Après que le Projet Pandora et de son dirigeant Joanna Wise soient révélés au public, il a été découvert que le secrétaire de presse de la Maison Blanche avait été responsable de l'invocation du Shenlong, afin de provoquer la destruction de San Francisco et la controverse publique sur la magie.

Sur ce, le président Malloy a déclaré que toutes les personnes impliquées dans cette trahison seraient punies et que son administration examinerait les politiques concernant le surnaturel, sous la supervision de ceux qui auraient crédité le complot, à savoir les spécialistes Riley et Samantha Finn[4].

Notes et références

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.